\\ A VENIR // Shades of Magic | V.E Schwab // Le secret de L'inventeur T3 | Andrea Cremer // Ne dis rien à papa | F.X Dillard // The Outliers T1 | Kimberly McCreight // Brutale | Jacques-Olivier Bosco ...

Ne pleure pas [Mary Kubica]


Chicago, en ville. Esther Vaughan disparaît du jour au lendemain. Inquiète, Quinn, sa colocataire, prend conscience qu’elle ne sait rien d’Esther: celle-ci a toujours refusé de parler de sa famille, et laisse derrière elle un fouillis qui ne lui ressemble pas – en particulier une lettre qui instille le doute dans l’esprit de Quinn « sainte Esther », comme elle la surnomme, n’est peut-être pas la personne qu’elle croit… Ailleurs, dans un petit port sur la rive du lac Michigan. Alex Gallo voit entrer une inconnue dans le café tranquille où il travaille. Le genre de jeune femme dont la beauté et le charme font qu’elle ne passe pas inaperçue et ne laisse pas indifférent. Alex a dix-huit ans; il se laisse envoûter en toute innocence…

 _____________________________________________________________

Ne pleure pas de Mary Kubica, c’est l’histoire de la disparition d’Esther, vivant en collocation avec Quinn. Sa disparition laisse derrière elle énormément de questions et présage de sombres secrets, des révélations inquiétantes…. Mais Ne pleure pas est surtout un roman avec un « suspense haletant » qui ne l’est pas vraiment ou vraiment pas, j’avoue que je n’arrive pas à me décider…


Si j’ai bien aimé son premier roman, Une fille parfaite, malgré quelques longueurs, les différents points de vue ont rendu l’histoire intéressante et agréable à lire… Ici, malheureusement ce n’est pas le cas… j’ai même l’impression que ce roman ... je n’en garderai pas un souvenir impérissable…


Avec le même procédé, celui de l’alternance des points de vue, Mary Kubica est censée construire une intrigue époustouflante, retournant avec facilité l’apparente simplicité des situations et des personnages… ce que je n’ai finalement pas trouvé tout au long de l’histoire…


Si l’alternance des points de vue dans Ne pleure pas dynamise bien le récit, il y a malheureusement des points de vue qui m’ont moins captivée. Suivre Quinn a été plaisant car c’est elle qui détient la clé de l’intrigue, elle seule peut rassembler les pièces éparses du puzzle que représentent Esther et ce roman.  Suivre Alex, ce jeune homme qui se retrouve intrigué, attiré par une mystérieuse jeune femme qui vient d’arriver en ville, a été moins prenant. Si cette jeune fille charismatique et mystérieuse arrive à casser la monotonie de la vie d’Alex, ce n’a pas été le cas de la mienne.


Je ne dis pas que l’histoire n’est pas haletante – enfin si quand même, il faut l’avouer –. La tension monte vraiment tout – trop – doucement, à mesure que Quinn accumule les indices inquiétants sur sa colocataire.  Mais pour une histoire qui se veut d’un suspense intense, à la limite incroyable, je n’ai pas su retrouver cette pression, cette tension… Quand il est question de disparition, il y a toujours une ambiance particulière qui se met en place, par exemple un effet « course contre la montre »,  une certaine angoisse quant à la finalité de l’histoire… cela rend malheureusement l’histoire assez plate.


Ne pleure pas ou Mary Kubica – je vous laisse le choix – ne vous tiendra en haleine seulement dans les derniers chapitres. Oui, il m’aura fallu attendre la fin pour être surprise… et encore surprise est peut-être un grand mot…  Je confirme que la réponse à ce puzzle se trouve juste avant le point final de cette histoire !


Si Quinn croyait connaître sa colocataire, comme j’espérais passer un moment haletant avec le dernier roman de Mary Kubica, on se trompait tous les deux ! Ne pleure pas se lit très rapidement grâce à des chapitres courts. Si le mystère que représente Esther et ce roman, est plaisant à suivre, il n’est ni haletant, ni transcendant. J’aurai aimé que l’auteur nous livre une histoire beaucoup plus travaillé, plus machiavélique, moins prévisible finalement.
 _____________________________________________________________


Ne pleure pas
Mary Kubica
Harper Collins
Je tiens à remercier HarperCollins et le site Lecteur.com pour l'envoi de ce livre

4 commentaires:

  1. Dommage que ce roman manque de piquant, il me semble avoir déjà entendu parler de cette autrice, mais je ne n'en suis pas sûr. De mon côté, après avoir lu ta chronique, je ne pense pas tenter cette lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part cela à manquer de piquant...d'autre ont été plus que satisfait... Il faut voir.... J'avais lu Une fille parfaite de l'auteur, j'avais plutôt bien aimé... je suis aussi tenté par l'inconnu des quais...

      Supprimer
  2. Je l'ai dans ma PAL, il faudrait que je le tente !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui! j'aimerai bien savoir si nos avis se rejoignent!

      Supprimer